PRENDRE DU TEMPS POUR SOI

… et arrêter de culpabiliser

PRENDRE DU TEMPS POUR SOI et arrêter de culpabiliser

Voici ce que plusieurs clients me disent quand je leur propose de prendre du temps pour soi :

« Quand je veux prendre du temps pour temps pour me reposer ou me ressourcer, je culpabilise.

Je me dis que je n’ai pas le droit parce que …

… j’ai encore pleins de choses à faire et il faut bien que ce soit fait

… je n’ai pas le droit de m’arrêter tant que ce n’est pas terminé

… si je ne le fais pas… qui va s’en occuper ?

… si je ne le fais pas, alors, je vais laisser ça à d’autre et ce n’est vraiment pas sympas … »

… Si… si .. si… Il y en a tant d’autres …

 

C’est juste ton ego qui te dit ça, ton mental qui t’empêche d’arrêter cette course folle.

 

Et si tu te posais, tout simplement ? Sans trop de poser de questions ?

Si tu t’autorisais à t’arrêter, juste quelques minutes à profiter de cette pause pour te reconnecter à ton corps, à tes 5 sens ?

 

… Aux bruits des oiseaux que tu entends

… Au vent sur ton visage

… Aux odeurs de l’été qui parviennent jusqu’à toi

… lèves-tu parfois les yeux pour regarder les nuages ?

Pour regarder la nature autour de toi ?

 

Vraiment ? Si tu t’autorisais une petite pause, le monde s’écroulerait autour de toi ?

… Cela provoquerais la mort immédiate de l’un de tes proches ?

… Tu te ferais licencier sur le champ ?

… Tu perdrais tous tes clients ?

… Cette manne à linge qui t’attends les yeux tristes entrerait en auto-combustion ?

 

Est-ce que, pour une fois, tu ne pourrais pas t’autoriser la douceur d’un break ou tu expérimentes le rien … faire ? Juste pour …être… là ?

 

Je sais ce que c’est de ne jamais s’arrêter, de toujours foncer, continuer, forcer… je l’ai testé pendant des années.

Pendant des années j’ai tout pris sur le dos, je n’ai rien lâché.

J’ai traversé la vie en serrant les dents et en évitant de ressentir pour ne pas craquer.

 

Résultat ? J’étais frustrée ! Je ne comprenais pas pourquoi …

… la joie était de moins en moins présente,

… je perdais le sens de ce que je vivais,

… ce qui me faisait plaisir avant ne me plaisais plus autant

… je ne vibrais plus de l’intérieur

… je m’éteignais doucement mais sûrement.

 

Tout simplement parce que j’avais appris à « faire » à la perfection, mais que j’avais oublié ce que c’était « d’être » simplement.

Ne fais pas la même chose que moi … ça coûte cher de s’éloigner de son âme et de se perdre dans l’ego.

 

Si tu veux commencer à changer les choses, alors accorde-toi un break

… d’abord juste un … de quelques minutes pour te poser et ressentir ce que ça fait d’être là, pour retrouver un peu de plaisir dans ta vie … ou au moins de curiosité pour ce que tu vis, ce qui t’entoure et que tu ne vois peut-être plus.

 

… et puis augmente la durée de tes breaks, jusqu’à trouver le juste équilibre pour toi entre faire et être.

 

Tu vas voir, ça aide vraiment … et ta vie ne sera rapidement plus la même. Juste avec ce simple exercice.

 

Prends soin de toi !

 

Je t’embrasse,

 

Anne-Laure 

—————————————–

On continue le voyage ensemble ?

💫 L’IMMERSION : https://www.anne-laure-terrisse.com/contact-coaching-0

✨ SITE INTERNET https://www.anne-laure-terrisse.com/

💥 : YOUTUBE https://www.youtube.com/channel/UCEcOfhbrfUEaw3I-xe1idcA

📖 LIVRE BEST-SELLER Coaching de vie : Manuel de bord pour coach et coachés https://amzn.to/3cTxWZ4

⭐FACEBOOK https://www.facebook.com/alterrisse

🌙 INSTAGRAM https://www.instagram.com/alterrisse/

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *