Les blessures émotionnelles

… à quoi ça ressemble concrètement ?

Blessures émotionnelles

Je t’ai parlé dans mon post précédent des caractéristiques de l’hypersensibilité que j’avais découvertes chez moi, mais je ne t’ai pas encore dit qu’avec cette découverte j’ai aussi réalisé que j’avais pas mal de blessures émotionnelles qui s’étaient réveillées.

 

Je te donne quelques exemples de mes anciens comportements qui m’ont mis sur la piste des blessures :

 

Blessure de trahison

Avoir du mal à déléguer parce que j’avais peur que les choses ne soient pas faites correctement,

répondre systématiquement « Non ça va je m’en occupe/je gère » quand on me proposait de l’aide … alors qu’en fait je ne me posais même pas la question de mon état de fatigue ou de mon besoin d’être aidée à ce moment-là. La réponse sortait de manière inconsciente et automatique.

Me surprendre à régulièrement dire « oui » alors que je pensais « non ».

 

Blessure d’abandon

M’arranger pour ne jamais être seule avec moi-même pour ne pas être confrontée au vide que je ressentais au fond de moi. Je remplissais mes journées à FOND ! Avec des rdvs, du travail, de la musique, du sport, des activités, des exercices de développement personnel, des lectures, des sorties … tout était bon pour ne pas … Rien faire et juste … être là avec moi.

Le fait de me perdre complètement dans mes relations amoureuses et de me « sacrifier » pour systématiquement faire passer les besoins des autres avant les miens … même les besoins des personnes que je connaissais peu passaient avant les miens.

 

Blessure d’injustice

J’avais l’impression de ne jamais en faire assez, de ne pas être à la hauteur, pas être assez « bien » pour être aimée telle que j’étais.

Je me comparais tout le temps aux autres et les trouvaient tellement plus talentueux que moi, que mon estime de moi glissait dans mes chaussettes lorsque je me trouvais face à quelqu’un qui me ressemblait … en mieux à mes yeux.

Le jugement et la critique tant des autres que de moi-même étaient mon quotidien. J’avais toujours un truc à redire sur moi ou sur les gens qui m’entouraient.

Dès que je me sentais blessée, quelque chose en moi se rigidifiait et devenait juste glacial pour les personnes extérieures … à l’intérieur je ressentais juste une immense colère que je pouvais à peine contenir.

 

Blessure de rejet

J’avais tellement peur que l’on me juge, que l’on me critique, que l’on me rejette que je cachais bien au fond de moi toute trace de vulnérabilité. Je ne me rendais pas compte que je rendais compliqué le fait que l’on puisse m’approcher, prendre soin de moi et m’aimer en mettant une distance kilométrique entre moi et les autres. J’avais tellement peur de souffrir que je mettais une armure de guerrière et que je ne laissais rien transparaitre. À l’intérieur je me sentais juste isolée et tellement seule, j’aurais aimé que les autres le voient et prennent spontanément soin de moi … mais je m’en privais. Non seulement en ne le montrant pas, en mettant de la distance, mais aussi en niant ma souffrance et mon état de solitude intérieur lorsqu’on m’interrogeait à ce sujet.

 

Blessure d’humiliation

Pour ne pas ressentir de la honte face à ma grande sensibilité qui avait été plusieurs fois mise à mal dans le passé, je me suis construit une image. Une version de moi qui collait à ce que je pensais que l’on attendait de moi. Une version socialement enviable et acceptable … socialement acceptée. Le souci c’est que ce n’était pas moi. Je me suis tellement enfermée dans ce masque, que j’ai commencé à étouffer, à suffoquer dans cette prison dorée que je m’étais construite … Je me sentais comme morte à l’intérieur et ma vie n’avait plus de sens malgré la façade apparente du confort, de la sécurité, de la famille parfaite et de la réussite que je montrais. C’était du fake et m’en rendre compte fut juste atroce.

 

J’ai cherché des livres, des outils pour comprendre tout cela et le livre de Lise Bourbeau : « les 5 blessures qui empêchent d’être soi-même » m’a permis de mettre des mots sur ce qui se passait en moi et d’identifier mes blessures.

 

Le souci c’est qu’il ne me fournissait pas la suite … On fait quoi avec tout ça maintenant ?

Je me retrouvais avec des étiquettes à coller sur les blessures

… mais je ne savais pas comment les soigner ?

… comment les désactiver pour qu’elles ne se déclenchent plus automatiquement ?

… comment vivre une vie qui a du sens, remplie de joie et dans laquelle je peux enfin être moi en toute authenticité ?

 

Alors j’ai bossé dur sur moi pour faire face à chacune de mes blessures

… pour trouver ce qui les caractérise en profondeur

… ce qui me permet de prendre conscience de leurs déclencheurs et ce qui enraye le processus

… ce qui m’apaise dans les moments de stress les plus intenses

… ce qui m’évite de boucler encore et encore dans les mêmes schémas répétitifs qui me gâchent la vie.

 

Et aujourd’hui je peux te dire que ma vie est bien différente de celle d’avant. Elle est beaucoup plus légère et joyeuse. Elle n’est pas forcément plus simple, mais elle est beaucoup plus sereine.

Elle a retrouvé ce sens et cette authenticité que j’avais perdus en m’éloignant de moi-même.

 

Je ne vais pas te dire que le programme que je te propose te permettra de guérir de tes blessures et d’avoir une vie qui sera toute rose bonbon. Il te restera des exercices que la vie t’enverra et il te faudra t’y confronter.

 

Par contre, ce que je peux te dire, c’est que les outils et exercices, que j’ai mis en pratique et condensés dans ce programme, permettent de retrouver plus rapidement son équilibre dans les tempêtes de la vie.

Ils permettent de ne plus te laisser embarquer par tes blessures et tes systèmes de défense parce que tu as un moyen de les voir et de ne plus plonger dedans de manière inconsciente et automatique.

Ils permettent de ne plus avoir peur de prendre ta juste place, quoi qu’en pensent ou qu’en disent les autres … simplement parce qu’à l’écoute de toi-même, tu sais ce qui est juste et bon pour toi.

 

Bloque un call si tu souhaites en discuter avec moi ou si tu as des questions au sujet des blessures émotionnelles qui apparaissent chez toi : https://www.anne-laure-terrisse.com/contact

 

Prends soin de toi,

Anne-Laure Terrisse

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *