Eviter d’entrer dans le rôle du persécuteur

 et sortir des jeux de pouvoir 

le rôle du persécuteur

Parlons un peu du rôle du persécuteur… Tu sais, celui qu’on entend assez facilement parce qu’il pète des plombs et terrorise son entourage en passant de 0 à 1000 en 3 secondes.

Tu connais certainement sa façon de se comporter qui n’est pas toujours très reluisante, mais …

 

Sais-tu quel est son secret ? Ce qu’il cache derrière son regard noir et sa grosse voix ?

Sais-tu comment sortir de ce rôle que tu joues malgré toi ?

Sais-tu que faire face à quelqu’un qui entre dans ce jeu de rôle ?

 

Si tu as déjà joué le rôle du persécuteur, tu sais combien c’est difficile de voir que l’on s’est emporté et que l’on a fait du mal aux autres.

 

Tu connais le prix à payer des dérapages de l’ego … Une énorme culpabilité et une estime de toi qui va rapidement se retrouver au niveau du sous-sol.

Pour savoir ce qu’est l’ego, tu peux lire ceci : Comment faire la différence entre l’égo et l’intuition ?

Si tu te trouves face à une personne qui est la plupart du temps charmante, mais qui par moments ne semble plus contrôler ses éclats de colère, il est possible que tu sois en face d’une personne qui soit prisonnière du rôle du persécuteur.

 

La blessure de persécution s’active avec l’injustice, le non-respect, la perte de contrôle d’une situation stressante …

 

Attention, ne confond pas le rôle du persécuteur avec des profils de personnalité vraiment pathologiques comme celui du pervers narcissique, du vampire psychique ou du psychopathe.

 

Dans ces profils-là, l’autre devient un objet qui peut être utilisé pour son bon plaisir ou pour en tirer avantage. Il ne s’agit donc pas de jeux de pouvoir occasionnel, mais d’un fonctionnement malsain que l’auteur ne souhaite, la plupart du temps, pas changer… Même s’il lui arrive de prétendre le contraire pour ne pas être démasqué.   

 

Si tu te trouves face à ce genre de profils hautement toxiques, la seule porte de sortie raisonnable est de te protéger en mettant le plus rapidement possible fin à la relation avec cette personne.

 

Dans tous les cas, ne laisse personne faire n’importe quoi avec toi. Pose tes limites et mets-toi en sécurité.

 

Si la personne ne semble plus en capacité de discuter, propose de remettre la discussion à plus tard pour que chacun puisse reprendre ses esprits et communiquer des demandes et des attentes claires dans le respect de chacun.

 

Si tu ne sais pas quoi faire de cette colère et que tu ne sais pas comment la gérer, je peux t’apprendre à le faire. On travaille énormément sur les blessures et les émotions qui y sont liées dans l’immersion… et entre autres, sur le rôle du persécuteur. 

 

Rappelle-toi dans tous les cas que ce n’est qu’un masque de ton ego, tu es plus que ça. Tu es aussi cette partie lumineuse que tu peux contacter quand tu le souhaites. Même au plus profond de la crise.

 

Prends soin de toi

 

Je t’embrasse.

 

Anne-Laure

—————————————–

 

On continue le voyage ensemble ?

 

💫 L’IMMERSION : https://www.anne-laure-terrisse.com/contact-coaching-0

🌈 LE PACK PANIQUE : https://www.anne-laure-terrisse.com/pack-panique

📖 LIVRE BEST-SELLER Coaching de vie : Manuel pour coach et coachés https://amzn.to/3cTxWZ4

✨ SITE INTERNET https://www.anne-laure-terrisse.com/

⭐FACEBOOK https://www.facebook.com/alterrisse

🌙 INSTAGRAM https://www.instagram.com/alterrisse/

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *