Quelles questions vous poser avant de vous fixer un objectif – 7 questions indispensables

Questions à se poser avant de se fixer un objectif

Quelles questions vous poser avant de vous fixer un objectif – 7 questions indispensables

Si vous vous demandez quelles questions vous poser avant de vous fixer un objectif, mais que vous n’avez que 3 min 30 devant vous (soit le temps nécessaire à votre patron pour partir à la machine à café et revenir à son poste), c’est par ici

Si vous souhaitez également savoir pourquoi il est important de se fixer des objectifs, je vous invite à lire la suite qui commence… juste ici dessous. Pourquoi pas en sirotant un petit café ou un thé bien chaud le temps d’une pause bien méritée.

En guise d’introduction, je vous propose une histoire qui illustre l’importance de connaître les raisons profondes des objectifs que l’on se fixe. Cette parabole, vous l’avez peut-être déjà croisée sur les réseaux sociaux. Si ce n’est pas le cas, je vous laisse la (re)découvrir…

La parabole du pêcheur et du riche investisseur américain

Parabole du pêcheur et du riche investisseur

Un très riche banquier et investisseur américain se promène au bord de l’eau dans un petit village de la côte mexicaine et regarde un bateau de pêche qui rentre au port avec plusieurs thons.

L’américain complimente le pêcheur pour la qualité de sa pêche et lui demande combien de temps il lui a fallu pour capturer les thons.
« Pas très longtemps » répond le pêcheur
« Mais alors, pourquoi vous n’êtes pas resté en mer plus longtemps pour attraper plus de thons ? » demande le banquier. Le pêcheur répond que les quelques thons pêchés suffiront aux besoins de sa famille. L’américain demande alors :
« Mais que faites-vous le reste du temps ? »
« Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma femme. Le soir, je vais au village voir mes amis. Nous buvons du vin et jouons de la guitare. J’ai une vie bien remplie ».

L’américain interrompt le pêcheur pour lui dire :
«Écoute-moi, j’ai un MBA de l’Université de Harvard, je suis banquier et je peux vous aider. Vous devriez d’abord commencer par pêcher plus longtemps. Avec les bénéfices dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau. Avec l’argent que vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et ainsi de suite, jusqu’à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers. Au lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous pourriez négocier directement avec l’usine, et même ouvrir votre propre usine. Vous pourriez alors quitter votre petit village pour Mexico City, puis Los Angeles, puis peut-être New York, d’où vous dirigeriez toutes vos affaires ».

Le pêcheur mexicain demanda alors :
« Combien de temps cela prendrait-il ? »
« Environ 15 à 20 ans », répond le banquier
« Et après ? » demande le pêcheur mexicain
« Après, c’est là que cela devient intéressant, répond l’américain en riant. Quand le moment sera venu, vous pourrez introduire votre société en bourse et vous gagnerez des millions ».
« Des millions ? Mais pour quoi faire ? » demande le pêcheur mexicain.
« Et bien après, vous pourrez enfin prendre votre retraite, profiter de la vie, habiter un petit village côtier du Mexique, faire la grasse matinée, jouer avec vos enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre femme, et passer vos soirées à boire et à jouer de la guitare avec vos amis !! »

La parabole a été trouvée sur le site suivant : www.institut-repere.com/METAPHORES/m41-la-parabole-du-pecheur.html

Pourquoi est-il important de se fixer des objectifs ?

Cette question ne va pas de soi. On nous dit un peu partout qu’il est important de se fixer des objectifs personnels, des objectifs de vie, de toujours essayer de se dépasser … mais en fait ?!? Pourquoi est-il important de se fixer des objectifs ?

Il y a de multiples raisons au bienfait de se fixer des objectifs personnels.

Cela permet de :

    • sortir du train-train quotidien de votre zone de confort
    • donner du sens à votre vie
    • avoir un but à atteindre qui vous permettra de vous réaliser, de vous procurer du plaisir, de combler un besoin…
    • reprendre du contrôle sur votre existence en faisant les choses que vous choisissez de faire et non en faisant ce que d’autres ont décidé pour vous
    • retrouver de la motivation pour réaliser quelque chose d’excitant
    • vous challenger, de tester vos limites et vous dépasser
    • évoluer et d’apprendre de vos réussites, mais aussi de vos erreurs
    • ressentir un sentiment de fierté et d’accomplissement lorsque vous aurez atteint cet objectif
    • gagner en efficacité dans votre quotidien (temps, énergie…)
    • vous donner un coup de boost dans votre vie de tous les jours
    • atteindre vos rêves en les rendant réalisables
    • vous fournir un moyen concret pour aller au bout de vos aspirations
    • vivre votre vie pleinement en la prenant en main
    • vous focaliser sur ce qui est important pour vous et de faire du tri dans vos priorités
  • faciliter vos prises de décisions

Et ce n’est qu’une petite partie des bénéfices, que peuvent vous apporter le fait de vous fixer des objectifs !

Souvenez-vous, la dernière fois que vous vous êtes fixé un objectif personnel (aussi minime soit-il…) et que vous l’avez atteint. De quoi s’agissait-il ? Comment vous êtes-vous senti après avoir réussi à l’accomplir ?

Quelles questions vous poser avant de vous fixer un objectif ?

Eh oui ! Un autre bénéfice du fait de vous fixer des objectifs et de les atteindre est que ceux-ci vous aident considérablement à augmenter votre confiance en vous. Non seulement en vous procurant des sentiments de fierté et de satisfaction. Mais ils seront également autant de souvenirs qui vous aideront à avancer plus facilement lorsqu’une autre expérience du même type se présentera sur votre route.

Les objectifs que vous vous fixez vous permettent également de savoir dans quelle direction aller et (au moins en partie) de ne pas nager dans l’incertitude. Vous vous souvenez ? Cette zone où en tant qu’être humain, on n’aime pas trop être parce qu’elle procure une sensation d’inconfort.

Tout être humain à besoin de savoir dans quelle direction il va et quelles sont les raisons qui le poussent à avancer. Ne pas faire de choix conscients concernant votre vie et vos aspirations profondes pourra, à la longue, vous donner le sentiment que vous avez embarqué dans un train. Tout avance comme sur des rails, mais vous n’êtes pas vraiment aux commandes de votre vie. Les choses s’enchainent et se succèdent, sans les avoir complètement choisies.

Quelles questions vous poser avant de vous fixer un objectif ?

Et avant de vous en rendre compte, plusieurs années se sont écoulées, sans que vous n’ayez pu prendre de vraies décisions concernant ce qui est réellement important pour vous. Exemple, vous vous retrouvez dans un travail qui ne vous plait pas vraiment, simplement parce que l’opportunité s’est présentée à un moment donné d’avoir cette place. Vous vous êtes mariée parce que c’était la suite logique après toutes ces années de vie commune. Vous ne choisissez plus vos vêtements depuis des années parce que votre épouse se charge de les acheter pour vous …

C’est pour cette raison qu’il est primordial de définir vos propres objectifs. Cela vous permettra de reprendre les rênes de votre vie en main et de ne pas laisser les événements extérieurs ou l’avis des autres en dessiner les contours. Faire le choix de vos objectifs c’est décider d’exercer votre liberté.

Réfléchir à l’objectif que vous vous fixez, mais aussi à la raison qui vous pousse à vouloir atteindre cet objectif vous permettra de le rendre plus accessible et de tenir vos engagements sur la durée. 


Est-ce que je peux me fixer des objectifs si j’essaye justement d’apprendre à lâcher-prise ?

Oui ! Tout à fait. Apprendre à lâcher-prise est un objectif en soi.

Le lâcher-prise n’est pas du tout incompatible avec le fait de se fixer des objectifs. Le lâcher-prise est même complémentaire si vous vous fixez des objectifs à long terme et que vous souhaitez les atteindre sans vous épuiser. Si c’est un choix et que vous prenez un moment juste pour vous, en toute conscience pour profiter de la vie telle qu’elle se présente à vous et des imprévus qu’elle vous offre. Alors c’est une sorte d’objectif que vous vous fixez également, en plus d’être un choix. En faisant ce choix, vous décidez de prendre du temps pour vous et que rien ne vous empêchera d’en profiter.

Lâcher-prise ne veut pas dire, ne rien faire et se laisser dériver au gré des événements. Cela signifie éviter de lutter contre ce que l’on ne peut contrôler et profiter des expériences positives que l’on peut vivre au passage.

Le lâcher-prise demande en fait un état de vigilance pour éviter de tomber soit dans la lutte (excès de contrôle) ou dans la résignation (passivité). C’est un état d’équilibre qui est nécessaire à une avancée en douceur vers vos objectifs.

 Exemple : si je suis en train de gravir une montagne parce que c’est mon objectif d’arriver au sommet. Cela ne m’empêche pas, tout en cheminant, de lâcher prise sur le fait que le temps est plus maussade que je ne l’avais prévu. Je tiens compte de la pluie parce qu’elle peut me mettre en danger si le chemin est difficile à pratiquer et qu’elle devient trop abondante. Mais je ne m’énerve pas parce que les choses ne se déroulent pas comme je l’avais prévu. Si je lâche prise, je peux également profiter du paysage tout au long de mon ascension. Si je ne lâche pas prise sur certaines choses durant mon parcours, il se peut que je ne voie même pas que je suis tellement focalisée sur mon objectif et sur le sommet que j’en perds de vue tout le reste : Mon état de fatigue, ma soif, ma faim, le fait que je ne profite pas de la promenade, etc. …  

Quelles questions vous poser avant de vous fixer un objectif – 7 questions indispensables

Lorsque l’on remarque que l’on n’a pas été aux commandes de sa vie depuis longtemps, il se peut qu’un puissant élan intérieur nous invite au changement. Il convient toutefois que vous puissiez vous poser quelques questions préalables avant de vous lancer tête baissée dans la réalisation du premier objectif qui vous passe par la tête.

Quelles questions vous poser avant de vous fixer un objectif ?

Vérifier que la poursuite de l’objectif que vous visez est bien ce qui vous convient vous permettra de :

    • confirmer qu’il ne s’agit pas d’une simple fuite en avant pour éviter la situation qui vous pose problème
    • vous assurer que vous serez encore motivé une fois que l’avancée vers ce dernier deviendra un peu plus complexe
    • mettre toutes les chances de votre côté pour être vraiment satisfait une fois qu’il sera réalisé.
  • ne pas dépenser inutilement de l’énergie dans quelque chose que vous ne souhaitez pas réellement

7 questions à se poser avant de définir un objectif :

    1. Pour quelles raisons profondes est-ce que je souhaite me fixer cet objectif ? Quel est l’objectif de mon objectif ?

    1. Est-ce que le fait d’atteindre cet objectif va résoudre un problème que je rencontre actuellement ? Si oui, quel est ce problème ?

    1. Est-ce que fixer cet objectif répond à un besoin important chez moi ? Lequel ?

    1. Est-ce que cet objectif répond à un rêve ? Lequel ?

    1. Est-ce qu’il s’agit de mon objectif personnel ou de l’objectif de quelqu’un d’autre (ce que l’on souhaite que je réalise, que quelqu’un n’a pas pu réaliser, que quelqu’un d’autre a déjà réalisé) ?

    1. Est-ce que cet objectif est cohérent par rapport à mes valeurs (ce qui est important pour moi) et mon éthique ?

  1. Ai-je déjà tenté d’atteindre cet objectif par le passé ? Si oui, qu’est-ce qui m’a empêché de réussir ?

Voilà, vous savez maintenant quelles questions vous poser avant de vous fixer un objectif. Il ne reste plus qu’à définir cet objectif précisément pour le rendre accessible !

Quelles questions vous poser avant de vous fixer un objectif ?

N’oubliez pas, lorsque vous vous fixez des objectifs, de vérifier que ceux-ci soient à la fois excitants, mais aussi un peu effrayants. D’une part pour vous assurer que vous sortez de votre zone de confort et d’autre part pour vous assurer qu’ils soient source de motivation pour vous.

Votre objectif doit avant tout être synonyme de plaisir et de motivation. S’il représente pour vous une sorte de quête de l’impossible, il risque à la longue d’être surtout une source de découragement.

Si vous vous apercevez en cours de route que c’est le cas, n’hésitez pas dans un premier temps à le diviser en objectifs plus petits et plus faciles à atteindre. Plutôt que de vous focaliser sur le sommet de la montagne. Focalisez-vous sur le prochain petit pas que vous pourriez faire pour vous rapprocher un peu du sommet… et regardez éventuellement si vous ne pouvez pas faire appel à une aide professionnelle pour vous aider à porter vos bagages. Personne n’a dit qu’être aidé c’est tricher. Au contraire !

Challenge !

Cherchez le défi que vous souhaiteriez vous lancer et passez-le au tamis des 7 questions à vous poser avant de vous lancer un objectif. 

Peu importe si votre objectif n’est pas encore bien défini, s’il est grand ou petit. L’important est de se mettre en action avant tout.

Maintenant que vous savez quelles questions vous poser avant de vous fixer un objectif, la semaine prochaine nous verrons comment définir précisément un objectif pour le rendre accessible et réalisable.

N’oubliez pas de me laisser un commentaire ! Cela me permet de m’aider à proposer des articles plus adaptés à vos besoins. Cette semaine en commentaire vous pouvez m’expliquer par exemple : quelles sont vos difficultés en matière d’objectif ? Quelle est votre plus grande difficulté ou votre plus grande frustration à ce niveau ?

Bonne réflexion et bon défi !

Crédit Photos : Unsplash

Partager l'article :
  • 7
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  • 8
    Shares

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *