#Confinement 10 – Ce que tu penses tu le deviens

… alors fais attention à tes pensées

Ce que tu penses tu le deviens… As-tu déjà entendu cette phrase ? As-tu déjà songé que tes pensées pouvaient avoir une influence sur toi et sur ta vie ? 

Cette semaine je te propose une série de vidéos pour aller plus en profondeur dans l’exploration de toi-même. Oui, ok ma semaine démarre un dimanche … et pourquoi pas en fait ?

Ça risque du coup de piquer un peu plus… comme une épilation du string ! Mais c’est pour un résultat propre et net ensuite donc c’est cool !

Bref, je te propose de te pencher sur la façon dont tu te définis et surtout sur les mots que tu emploies pour le faire.

Derrière chaque #mot que tu emploies il y a une #intention, qu’elle soit consciente ou non. Ces intentions vont #définir non seulement ta vie mais aussi tes #rapports aux autres.

C’est si on veut l’invitation que tu lances à la vie et aux autres à te considérer d’une certaine façon.

Exemple : Je suis utile. Ok ça veut dire que tu es utilisable ? Et peut-être même utilisé ? Puisque c’est comme ça que tu te défini.

 

Est-ce comme ça que tu souhaites que ça se passes dans ta vie ? Non ?

 

Bien ! Alors change ta façon de te considérer et de te percevoir sinon tu vas offrir de chouettes leviers aux autres pour faire de toi ce qui est confortable pour eux.

Ce ne sera pas tellement compliqué par exemple si tu te défini comme utile de te faire sentir inutile… et d’attendre que tu fasses tout ce qui est en ton pouvoir pour prouver à l’autre qu’il a tors et que tu peux lui être utile.

Ce que tu penses, tu le deviens… Alors #observe ce que tu #penses et demande-toi si c’est ça que tu veux #être. Genre je veux être ma meilleure amie.

Si tu veux aller plus loin dans ce genre de #réflexion, tu peux le faire dans mon #immersion. Je t’en parle demain et les inscriptions s’ouvriront également. Il n’y a que 5 places disponibles. J’ai décidé de consacrer mon temps et mon #énergie uniquement aux plus #motivés. Ceux qui savent où ils veulent aller et qui passent à l’action quand ils se sentent prêt.

Sinon tu peux toujours lire mon livre si tu n’es pas trop épuisé pour le faire. 

D’ici là, prends bien soin de toi.

Je t’embrasse,

Anne-Laure

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *